Tags

Related Posts

Share This

Réfléchir

Ma réflexion guide ma vie. C’est mon regard sur le monde, ma façon d’évaluer le monde, les gens, les thèmes et la vie de manière générale. Le monde influe sur moi mais ma réflexion me permet de comprendre ce qui s’y  passe, de m’y intégrer et d’agir convenablement  et librement.

C’est une gestion rationnelle et même sentimentale de ma vie, et c’est ma contribution à ce monde où je vis et par lequel je passe.  comprendre analyser et produire la réaction adéquate me permet d’apporter le fruit de mes idées au monde ou je vis. Je cesse d’être l’acteur passif et le consommateur égoïste et inopérant. j’integre les changements dans ma vie, et je fais un tri convenable pour ne pas être entraîné dans le flot considérable de nouveautés, de plaisirs, de productions tous azimuts, et mon bonheur réel et  profond est au prix de la réflexion et de la distinction.

Je suis un être humain, c’est moi l’acteur de tout ce qui fait l’image et la réalité de mon monde. Mais en même temps, c’est un droit inaliénable que celui de mériter  le bonheur, et de ne pas être esclave du monde artificiel complexe qui s’est créé à travers les générations. Jai le droit de défendre mon unicité, mais j’ai le devoir aussi de protéger le monde dans lequel je vis.

Faire taire l’autre ne peut que créer des tensions, des sentiments d’injustice et des volontés de chercher des échappatoires à  ses cris  et à son expression libre. l’accumulation de l’expérience humaine et des tentatives de comprendre et d’évoluer sont dignes de respect ,d’étude,  de compréhension et d’intégration à mon être. Mais vouloir faire abstraction de cette activité humaine, et s’accrocher coûte que coûte à une idéologie donnée, à une vision unique du monde, ne peut qu’être préjudiciable à l’être humain, et facteur de beaucoup de retard et de beaucoup de souffrance et de guerres fracticides.

Éduquer, instruire, alphabétiser doit être le souci de tout un chacun, car c’est l’unique moyen de développer l’humanité réelle  de chacun, et de permettre à chacun de goûter au bonheur d’exister, et de visionner intellectuellement le monde. Chacun a le droit d’apporter sa contribution au monde dans lequel il vit,  mais on a le devoir de lui assurer éducation, instruction, et épanouissement. L’ignorance conduit à l’extrémisme, à la stagnation, et même à la régression. L’instruction aiguise la conscience ,développe la tolérance, le respect des idées, et la modération. Elle développe aussi l’humanité réelle de chacun, car elle exprime des valeurs, des visions rationnelles, et des lectures évoluées du monde.

Said Filali