Anfgou : plus jamais l’indifférence! Jan07

Tags

Related Posts

Share This

Anfgou : plus jamais l’indifférence!

Qu’on se le dise tous : La politique ce n’est très séduisant. Mais le social, si. Surtout lorsqu’on s’active allègrement pour participer à une expédition humanitaire ayant pour but de désenclaver l’une des régions abandonnées du Royaume : Anfgou… ou plutôt l’un des Anfgou du plus beau pays du monde.

Cela aura lieu le week end prochain, du 11 au 13 janvier.

Un fait divers, une décision

A la lecture d’un article sur la mort d’un nourrisson dans la fameuse région rongée par le froid, un citoyen, Allae Hammioui, se pose la question : Peut-on encore mourir de froid en 2012? Une question bien naïve si elle n’était pas suivie d’une action immédiate. Le jeune homme initie un projet d’expédition vers ladite région, avec pour but de permettre à adultes et enfants d’accéder au minimum décent de biens de première nécessité.

Très vite, la petite expédition fait le tour des réseaux sociaux et fait des vagues. « Le principe était simple : récolter chez nous et auprès de nos proches des vêtements, des couvertures non utilisés afin d’en faire profiter les habitants d’Anfgou.Très vite, l’évènement a pris des proportions non attendues… En moins de 24h les quatre coins du monde étaient concernés par la cause : Le Maroc, la France bien entendu mais aussi le Canada, l’Espagne, l’Allemagne et même le Japon! », Explique Elhahdi Benabdeljalil, co-organisateur de l’expédition et porte-parole du groupe.

Des équipes de volontaires se sont formées à Casa et à Rabat pour recevoir les dons, sous la direction de Selwa Zine, une bénévole à la main de fer. Vêtements, couvertures, matelas, sacs de couchages, aliments non périssables et médicaments de bases, pour couvrir les besoins de près de 1000 ménages recensés par le Haut Commissariat au Plan dans la région.

Rien n’est laissé au hasard. La logistique est assurée pour recevoir les colis étrangers et pour transporter le tout à la région d’Anfgou. Une campagne de communication et une mise à jour quotidienne continuent à tenir informé les citoyens et à les inviter à participer à l’action.

Aucun sens caché

» Cette réaction est purement et simplement citoyenne, sans couleur politique. Nous n’avons pas le droit de laisser nos concitoyens mourir de froid ou de faim, ou de maladie parce qu’ils ne peuvent se laver correctement. Nous n’avons pas d’autre ambition que d’aider notre prochain ». C’est ce que tient à préciser Elmahdi Benabdeljalil dans un communiqué clair qui espère voir s’activer toutes les forces vives du pays, animées de solidarité et de bonne foi.

Pour le moment, ce qui est censé être une lutte ponctuelle contre l’indifférence, se transforme en action organisée et bien ficelée, menaçant sérieusement l’inertie et la désinvolture citadine. Les membres de l’équipe, encouragés par le fabuleux élan solidaire, ont décidé de s’organiser en association pour mieux assurer les prochaines expéditions… Car oui, il y en aura d’autres, même si « nous souhaitons un peu naïvement que nous n’ayons pas à faire beaucoup d’autres expéditions de remise de dons, parce que la réelle volonté est de permettre à ces villageois d’apprendre à pêcher et de ne plus accepter qu’on leur fasse parvenir du poisson. Et pour ce faire, il est impératif de penser moyen et long terme, à travers la mise en place de structures adaptées à leurs conditions d’habitation, dispensaires médicaux, écoles, coopératives, et de circuit de distribution de produits locaux vers les autres villes du royaume. »

En attendant, les récoltes continuent et le contact est possible sur la page facebook de l’équipe.

Pour une fois, l’effet boule de neige ne sera pas fatal pour les enfants d’Anefgou…

Merci!

 

Par Amal Jalili