Proposition indécente… Juin10

Tags

Related Posts

Share This

Proposition indécente…

Proposition indécente…

Posté par Ilhame Amarro le 10 juin 2013 dans Focus | 19 commentaires

« J’aimerais savoir si vous êtes intéressée par devenir accompagnatrice de personnes ? »

Cette phrase résonne dans ma tête depuis deux jours.

Après un dîner parisien, je me dépêche pour prendre mon train de 22h30. Malheureusement, mon karma a décidé autrement et je l’ai raté à une minute près. Quelle chance !!! Je vais devoir attendre encore une demi-heure. Habillée d’un jean, d’une veste et de chaussures à talons, j’avais un look chic et décontracté, rien de choquant !!

Debout face aux quais, j’essaie de tuer le temps en checkant mon facebook. Soudain, un homme surgit de nulle part et me dit : « Excusez-moi, je veux vous poser une question ». Je le fixe un laps de temps avant qu’il rajoute « ce n’est pas un plan de drague donc ne vous inquiétez pas ». L’homme est habillé en jean et pull, il devait rentrer chez lui avant de me repérer et s’arrêter pour me faire une proposition indécente voire humiliante. Je prononce une seule phrase : « Allez-y, je vous écoute ». Avec une assurance surprenante, il me sort « J’aimerais savoir si vous êtes intéressée par devenir accompagnatrice de personnes ? »

Ma naïveté ou peut-être mes problèmes auditifs m’ont fait comprendre que la personne devant moi est accompagnatrice de personnes et qu’elle cherche un travail jusqu’à ce qu’elle m’explique : « C’est pour accompagner des hommes d’un certain âge et c’est rémunéré 1000 euros la soirée »

Je fronce mes sourcils, je sens la colère m’envahir et je lui dis « Escort girl? Je suis ingénieur ». Je ne sais pas pourquoi je lui ai sorti ces mots, sans doute pour exprimer un sentiment de « Hougra » ( après de longues études supérieures, on vous propose un travail basé sur des critères purement physiques ». L’homme me regarde avec un air gêné et rajoute : « Sorry, Sorry , je suis vraiment désolé , je retire ce que j’ai dit » et continue son chemin en me laissant perplexe et pensive.

Pourquoi moi ?

Comment cette personne a-t-elle osé me poser ce genre de questions ?

Peut-on s’habiller librement et sortir seule sans être dérangée ?

L’habit fait-il le moine ?

Comment se fait-il que des hommes paient des fortunes pour ce genre de service alors que d’autres vivent dans la misère ?

Bref, j’ai voulu partager cette expérience avec vous car je suis certaine que beaucoup d’entre vous ont vécu une situation similaire et vont se sentir moins seules.