Ma petite fille, victime d’inceste… Mai13

Tags

Related Posts

Share This

Ma petite fille, victime d’inceste…

Je suis maman de deux petites filles, deux petits anges, et comme toute maman normalement constituée, mes filles sont la prunelle de mes yeux, ma raison de vivre! Et si une personne venait à essayer de leur faire du mal, je les défendrais corps et âme au péril de ma vie. C’est ça être maman : aimer, prendre soin de ses enfants et les protéger.

Seulement aujourd’hui, mon coeur saigne! J’ai une blessure qui ne pourra jamais cicatriser! … Un monstre a fait du mal à ma fille aînée qui avait lors des faits 3 ans! Un homme l’a sexuellement agressée à plusieurs reprises! Que feriez vous à ma place?

Et lorsque cet être diabolique, son bourreau n’est autre que son « PAPA »! C’est un mot qu’il ne mérite pas de porter. Un papa ne peut pas faire ça, il devrait au contraire la protéger envers et contre tout au lieu de commettre l’irréparable!

Le ciel m’est donc tombé sur la tête il y a deux ans, lorsque la pédo-psychiatre du CHU Ibn Rochd de Casablanca a certifié qu’il n’y avait aucun doute, que ma fille était bien la victime d’un père incestueux!

L’inceste c’est quelque chose à laquelle on ne pense pas et on ne veut pas penser car c’est tellement contre nature, tabou! Malheureusement, ça existe, et c’est ma réalité, celle de ma fille!

Ni mes parents avec lesquels je vis ni moi ne pouvions penser à une chose pareille. Mais lorsque vous y êtes confronté, c’est la où on se rend compte que cela n’arrive pas qu’aux autres et que ce n’est pas que dans les films! Sans vouloir vous effrayer, cela pourrait être votre nièce, votre cousine, votre petite voisine! …

Ma fille avait commencé à avoir des changements dans son comportement, des attitudes bizarres, étrangement sexualisés. Un jour où elle jouait avec sa grand-mère, elle lui dit « mamie, touche moi titoun comme le fait papa ». Ne sachant que penser, ma mère se tut avant que ma petite ne se fasse plus bizarre, plus insistante. Tantôt elle se déshabillait devant le tapis de prière de son grand-père, tantôt elle voulait qu’on la caresse… Jusqu’au jour où elle nous dit carrément qu’elle a l’habitude de jouer au prince et à la princesse avec son papa mais qu’il lui avait fait mal avec le doigt la dernière fois… On a couru chez une pédopsychiatre qui a établi un diagnostic clair « d’attouchements de type incestueux, en mettant en évidence tout un syndrome de stress aigu et de troubles anxieux de type crises de paniques et rituels de lavages manuels à l’évocation des faits ».

Cela fait donc deux années que j’ai déposé plainte, le coeur en lambeaux mais décide à protéger mes filles.

Un membre très proche de la famille du « père » de mes enfants, m’avait dit « faites donc ce que vous voulez, mais vous ne savez pas à qui vous avez affaire. Nous sommes de la haute bourgeoisie du Maroc et vous verrez! »…

La première fois, la pédo-psychiatre m’avait orientée vers l’unité de protection de l’enfance qui a déposé plainte contre le père de mes filles. Je suis passée par la case déposition à la police etc… et puis mon ex mari et moi sommes passés devant un substitut du procureur qui a classé le dossier, sans me donner aucune explication !

Même si, je pensais que c’était impossible de rouvrir un dossier classé au tribunal, l’amour que j’ai pour mes filles m’a donné des ailes, et ma famille et moi avons remué ciel et terre pour rouvrir le dossier qui a été rouvert!

J’ai du tout recommencer à zéro. Même ma fille de 3 ans a été interrogée par la police, et la pauvre chérie est restée d’une cohérence digne d’une jeune fille de 20 ans! En guise de signature, on lui a pris ses petites empreintes sur chaque page du procès verbal!

Nous sommes donc repassés devant un autre substitut du procureur qui a décidé de mettre le dossier entre les mains d’un juge d’instruction. Après plus d’une année d’investigations, il a décidé qu’il y avait assez d’éléments contre mon ex époux pour le poursuivre pour inceste! Mon ex époux a évidemment fait appel de la décision du juge d’instruction qui a été débouté.

Il y a donc bien un procès en cours et qui me donne de l’espoir. Preuve en est, le droit de visite qui a été suspendu nous offrant à mes filles et à moi un peu de répit de l’angoisse permanente dans laquelle on vit. Très bientôt, une audience décidera de tout l’avenir de mes enfants !

La vie de mes filles est donc entre les mains des juges! Tout ce que je souhaite aujourd’hui c’est que justice soit faite afin de pouvoir protéger mes filles qui sont de petits êtres innocents et de permettre à l’aînée qui a subi ces atrocités de se reconstruire.

Comme mon ex mari est issu d’une famille riche et politiquement assez puissante; ils se croient au dessus des lois et se pensent intouchables ! Cependant, je sais qu’il y a une justice divine à laquelle personne ne peut échapper et j’espère que la justice de notre pays leur prouvera que personne ne peut transgresser les lois et commettre un crime innomable en toute impunité!

Je dis donc stop au TABOU ET STOP à L’INCESTE!