Entretien avec le Ministre de la culture : Pour un plan stratégique Maroc culturel Mar10

Entretien avec le Ministre de la culture : Pour un plan stratégique Maroc culturel...

Entretien avec le Ministre de la culture : Pour un plan stratégique Maroc culturel Posté par Kenza Sefrioui le 10 mar 2012 dans Polytics | 0 commentaires Le ciment de la société. Telle est la définition de la culture que défend Mohamed Amine Sbihi. Le ministre de la Culture plaide pour la création d’une synergie d’acteurs pour rapprocher la culture des Marocains et en faire un levier de développement. Et il mesure l’ampleur de la tâche qui l’attend… Comment définissez-vous votre mission et quelle action souhaitez-vous mener pour la culture dans notre pays ? En un mot, mettre notre culture en mouvement. Il faut dépasser la vision qu’a un large public de la culture comme action de mémoire et de conservation, pour lui la montrer comme un aspect de la vie de tous les jours, qui concerne toutes les couches sociales. La culture permet plus de sérénité au sein de la société, et a un aspect unificateur. Comment se décline votre projet de politique culturelle ? J’ai quatre axes. Nous sommes en train de réfléchir à un plan stratégique, exactement comme le Plan Maroc Vert ou le plan Halieutis. Le plan Maroc culturel sera un plan stratégique sur 5 ans, et déclinera ces quatre points en objectifs précis et en plan d’action à mettre en œuvre. Dans le programme du PPS, il était évoqué la possibilité d’attribuer 2% du budget de l’Etat à la Culture. Allez-vous pouvoir maintenir ce chiffre pour financer ce projet ? Honnêtement, non. En 1992, Hassan II avait dit qu’il y avait une possibilité d’un financement de la culture à travers les collectivités locales, et avait décidé que 1% du budget de toutes les collectivités territoriales serait affecté à la culture. Ça n’a jamais été mis en place. Je reprendrai...