A ma fille… Juin24

A ma fille…

A ma fille… Posté par Rabiaa Moueden le 24 juin 2013 dans Focus | 39 commentaires Je n’ai jamais autant pleuré que lors de cette journée de grand nettoyage. Pourtant, je ne suis ni allergique aux acariens ni au ménage. Lorsqu’on naît femme, on se prémunit contre les corvées du quotidien, mais pas contre l’insoutenable légèreté de la mémoire. J’ai sorti de l’armoire les vieux albums. A chaque grand ménage, j’envoie mes deux ados chez leur tante paternelle qui se fait une joie de renifler les enfants de son défunt frère et de leur construire une mythologie sur un père imaginaire. En tout cas, c’est loin d’être celui que j’ai épousé, mais les histoires drôles qu’elle leur raconte et leurs yeux qui brillent innocemment me donnent un sourire sincère aux choses. Pourquoi rompre un charme inoffensif? Cette fois-ci, ma fille est partie seule. Mon fils, lui, est parti rejoindre ses camarades de classe dans une petite excursion improvisée et encadrée par un prof dans son école. Avant de partir, il lui a sorti sa langue, exaspérant sa frustration de ne pas pouvoir l’accompagner. Je l’en avais empêchée. Pourquoi? Elle a 14 ans. Elle est jolie comme un coeur. Les regards des hommes qui s’attardent sur son corps me révulsent et m’effraient au plus haut point. Et comme je désespère de la responsabilité de son frère ainé, je ne peux lui confier de la protéger comme il se doit. De plus, je ne suis pas dupe sur ce qui se passe lors des excursions. Alcool et débauche sont au rendez-vous à chaque fois. Elle m’a regardée avec des yeux humides, le coeur brisé de mon « manque de confiance ». Elle qui a bossé studieusement toute l’année, pendant que je devais justifier l’absentéisme régulier de...