Nadia, célibataire, ignorante, enceinte…...

Ce qui suit est une histoire vraie. Ce n’est pas une histoire sur l’avortement, c’est une histoire sur l’ignorance et le manque d’éducation sexuelle qui a brisé la vie d’une jeune femme. Dans une société où « Hchouma! » est le maître mot. Éduquer nos petites filles doit devenir une priorité. « Je m’appelle Nadia. J’ai 33 ans, je suis femme de ménage chez une famille à Casablanca. Je m’occupe de leur petit, fais le ménage et la cuisine. Je viens d’une famille très pauvre. J’ai 3 grands frères chômeurs, je suis la seule à subvenir aux besoins de ma famille. A 33 ans, je rêve encore de me marier et de fonder une famille. Je regarde toutes ces séries turques et mexicaines qui passent à la TV et je me dis que mon prince existe quelque part à Casa. Je l’ai rencontré un dimanche, il prenait soin de moi. On s’est vu à plusieurs reprises. Il m’a promis le mariage, il avait l’air sérieux. Un jour, il m’a proposé d’aller chez lui. Euphorique à l’idée qu’il puisse devenir mon mari, j’ai accepté. Une fois chez lui, je me suis laissée aller à ses caresses. C’était tout nouveau pour moi. Personne ne m’en avait jamais parlé auparavant. Il ne m’a pas violé. Non, il n’y a pas eu acte sexuel. On s’amusait, c’est tout. Je continuais de le voir chaque dimanche comme d’habitude. Un jour, j’ai commencé à avoir mal au ventre. Je n’avais plus eu mes règles depuis plus de deux mois. Je ne comprenais pas ce qui m’arrivait. Je vomissais tout le temps sans raison. Ma patronne m’envoya voir un médecin. Le verdict tomba : j’étais enceinte. Mon dieu, mes frères me tueraient au bled. Mon père me renierait… Mais on va...